dimanche 18 septembre 2011

Back from...


... La Crête!

Bienvenue à Palaiochora (ou Paleochora), une coquette station balnéaire de 2000 habitants. Ce petit port du sud de la Crète est une destination incontournable pour ceux qui cherchent à fuir le tourisme de masse. C'était la destination phare des hippies autrefois et même si le tourisme s'est largement développé, le village conserve un charme traditionnel et un cadre de vie agréable. 
Son climat sub-saharien lui permet d'être la seule station de l'île qui n'arrête pas totalement son activité en dehors de la saison touristique, ce qui en fait un lieu de résidence pour les amoureux de la Crète en "hors saison". 
Ici pas de boîte de nuit ou de musée ni de monuments, juste un petit port crétois aux maisons traditionnelles massées les unes contre les autres. 






Palaiochora est située sur une péninsule entourée par les plages, et il y'en a pour tous les goûts puisque il existe une grande plage de sable fin à l'ouest ainsi qu'une plage de galets du côté est. 
Mais pour ceux qui aiment se baigner en toute intimité, je conseille de faire 4km vers l'est sur une petite route de terre battue pour profiter d'une plage beaucoup moins fréquentée et bien plus agréable. 




Il y a des transats à louer 5 euros la journée (pour deux personnes), une cantina délicieuse qui sert de la chèvre sauvage accompagné de retsina (une sorte de vin blanc macéré dans la résine de pin, absolument délicieux!) et même un spa caché entre les rochers. J'ai donc testé le massage full body d'une heure "in harmony with nature", bercée par le doux bruit des vagues... 
Un moment inoubliable! 




En plus d'être une vraie pro du massage, la jeune allemande qui s'en occupe est très accueillante et elle a accepté que je prenne quelques clichés pour vous montrer cet endroit incroyable. Un grand merci à elle et à sa cliente qui se sont prêtées au jeu!



En crête le réseau de bus dessert très bien les villes et les sites touristiques principaux. Cependant nous avons opté pour une location de voiture, plus pratique quand on on veut se déplacer un peu partout dans les petits villages et visiter la campagne. Attention par contre aux nombreuses embûches qui vous attendent sur la route! 
Prenez garde à rester sur les voies goudronnées, car nous avons eu quelques suées en prenant des chemins de terre bordées par des falaises à pic et semées de nids poules... Sachez également que si vous prenez l'autoroute -ou ce que les crétois nomment la "nouvelle route", en fait plutôt une nationale selon les critères français- vous rencontrez très certainement des chèvres qui traverseront de façon intempestive ou des poules suicidaires qui essaieront de se jeter sous vos roues. En règle générale, soyez vigilants car personne n'est à l'abri d'une chute de pierres ou d'un automobiliste qui a décidé de faire demi-tour dans un virage!




Il y a un endroit dont il faut absolument que je vous parle, situé dans le petit village d'Azogyres, à une dizaine de kilomètres au nord-est de Palaiochora: 
c'est l'Alpha Café. Sur les murs au milieu des outils traditionnels, des dizaines d'articles de presse lui sont consacrés dans toutes les langues, preuve que l'endroit est autant apprécié des touristes que des locaux.

Cette petite taverna au bord de la route fait les meilleures omelettes de la région! Ici, tous les produits sont locaux: ils fabriquent leur propre huile d'olive, leur tsikoudia maison (sorte de liqueur de raisin traditionnelle), élèvent leurs moutons et cueillent eux-mêmes les herbes de la montagne à la main.





Malgré la situation assez isolée de ce restaurant campagnard, il y a toujours des clients à n'importe quelle heure de la journée. Rien d'étonnant à cela quand on rencontre Lucky, the man responsible for it all! 
Je vous conseille vivement d'aller voir son blog (en anglais) qui raconte en images la vie de son kafenion et de toutes les initiatives dont il est à l'origine pour faire vivre son village.
Ce sera sans aucun doute la plus belle rencontre de notre séjour!


Rendez-vous dans quelques jours pour la suite de nos aventures...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire