vendredi 22 novembre 2013

Funky Japan: Miyajima, l'ile aux daims


En octobre dernier j'étais au Japon. Un véritable coup de foudre.
La nature, la vie de tous les jours, la nourriture me manquent! En attendant d'y retourner, je vous propose de revivre avec moi l'un des moments les plus beaux de ce voyage...

 

L'île d'Itsukushima, appelée aussi Miyajima (littéralement île Sanctuaire) est considérée comme sacrée. Il est interdit d'y naître ou d'y mourir, mais aussi d'y abattre des arbres. Elle est donc couverte d'une forêt primitive qui s'agrippe aux pentes abruptes des montagnes tout autour.
Quand on arrive par le bac d'Hiroshima, grise et triste, Miyajima fait l'effet d'une oasis: On découvre, passé la foule qui s'amasse sur la côte, un lieu calme et préservé. Il y a peu de voitures et beaucoup de daims, qui se promènent en liberté. Les maisons sont en bois. Il y a des fleurs partout.








Située sur les hauteurs de la ville tout près de la forêt, l'Auberge Watanabe fait dans la pure tradition du ryokan: Pas de meubles, mais des tatamis au sol et une déco épurée. C'est là que nous avons dîné kaiseiki et dormi comme des bébés, bercés par le clapotis du ruisseau juste en contrebas.


Avant d'aller se coucher, petite balade sur la plage pour contempler le coucher du soleil sur Itsukushima, le sanctuaire Shinto flottant et son Torii. On entend plus que le bruit de la mer et les pas des daims, tout près.



Le lendemain nous avons visité le temple bouddhiste Daisho-in, où l'on a fait la connaissance de centaines de statuettes qui avaient de chouettes chapeaux. On a aussi croisé de facétieux tanukis, planqués dans les fourrés.



On a fait un vœu



Et une petite pause en terrasse...




C'est parti pour une dernière balade, après il faudra rentrer à Osaka... Mais avant ça, on a dit au revoir aux daims, on a écouté les moines prier et on a exploré la grotte aux 200 lanternes!








Toutes nos photos de voyage sont sur:

Et pour en savoir un peu plus...



1 commentaire:

  1. On sent le calme à travers tes photos... On a envie de quitter son open space, 2 minutes, pour un peu de silence....

    RépondreSupprimer